Je trouve que ce titre résume superbement cette journée, quoiqu'il ne laisse pas assez mesurer de l'intensité des deux derniers points,à savoir marcher (genre toute la journée depuis 8h jusqu'à 19h environ) et manger (j'en peux plus... mais trop trop bon !)

Je pense en outre que j'ai allègrement explosé mon record de photos dans la même journée : 249. Beat that !

Le problème, c'est que j'ai un adaptateur électrique, mais pas les prises qui vont avec. C'est-à-dire que l'adaptateur est prévu pour prise de terre... et qu'y en a pas dans mon appartement. Donc jusqu'à ce que j'en ai, je suis en rationnement aigüe pour tout ce qui touche à l'utilisation de mon pc. Cela inclut donc le chargement de photos et la rédaction d'un article détaillé sur mes aventures, ce qui me désole parce que plus le temps passe et moins j'aurais de souvenirs précis, ce qui était justement le pourquoi de l'existence de ce blog. Monde cruel !
Je ferai donc plus tard quelques articles détaillés sur les sujets importants que je ne peux qu'effleurer aujourd'hui.


Bon, en deux mots, qu'ai-je donc fait aujourd'hui ?

J'avais rendez-vous ce matin avec un couple de connaissance (des personnes qui connaissaient une personne commune avec moi) pour visiter le musée Edo-Tokyo. Je suis arriée un peu en avance, du coup j'ai visité les alentours. Ce quartier est aussi celui de l'école de Sumo et du Stade de Sumo de Tokyo (même si les principales compétitions se passent à Nagoya, donc c'était fermé aujourd'hui).

P1010872

P1010873

P1010875

P1010876

P1010883

Une fois que nous avons réussi à nous retrouver (je vous raconterai une autre fois mes 30 min de calvaire sous la chaleur), nous sommes entrés au Musée, où j'ai même eu droit aux services personnels d'une traductrice bilingue Japonais / a-peu-près-Français (c'était très chou) : visite absolument extrrrrrrrrrraaaaaaaaaaaordinaire ! J'en suis sincèrement sortie toute émue.

P1010891
Reproduction d'une auberge pour un spectacle de Kabuki (théatre populaire avec des acteurs uniquement masculins (car les femmes qui en jouaient étaient historiquement des prostituées, et ont donc été exclues) et maquillés).


P1010900

Reproduction miniature de la demeure d'un Daimyo (seigneur féodal)

P1010902
Porte du Crépuscule, nommée ainsi car c'était la porte du château des Daimyo (seigneurs féodaux) réservée au Shôgun (Grand chef militaire suprême) lors de ses visites, et qu'elle était si belle et grandiose qu'on pouvait l'observer de l'aube au crépuscule sans se lasser ni voir le temps passer.

P1010918

P1010920

Nous sommes ensuite allé déguster un Chanko (ou chunko ?), le plat quotidien des lutteurs Sumo. Bah on comprend pourquoi ils sont si grands, mais croyez-moi, c'est nourrissant, mais pas si gras que ça, et certainement pas écoeurant, malgré la chaleur ! Me suis régalée :)

P1020035

P1020036

Puis on est allé visiter Asakusa, le quartier traditionnel et populaire de Tokyo, en commençant par le fameux Kaminarimon (la grosse porte rouge ci-dessous) qui ouvre vers une rue marchande pleine à craquer de monde, puis sur le temple Senso-ji, extrêmement connu également, notamment pour ses magnifiques illuminations nocturnes (que je n'ai donc pas pu voir... pour l'instant !)

P1020039

P1020041

P1020048

P1020049

P1020052

P1020055

P1020058

P1020064

Après cette marche épuisante d'environ 1h30 sous le soleil, nous sommes allés nous raffraichir, avant de poursuivre nos explorations.

P1020071
En haut : glace pilée à la fraise et boule de glace vanille
En bas à gauche : douceurs japonaises = mélange de fruits, glace a la vanille, pâte de haricot rouge, mochi (sorte de gâteau bouilli à base de farine de riz gluant = très très bon!) rose (...) et trucs indéterminésEn bas à droite : mon bol de glace pilée au melon et boule de glace a la vanille (encore ensevelie)

P1020073

P1020079

P1020091
Appétissant et 0 calories... C'est du plastique ! (c'est là que se fournissent les restaurants pour leurs menus en 3D en démo dans les vitrines)

P1020096

Puis nous nous sommes finalement échoués, 2h30 plus tard dans un merveilleux restaurant de Tempura (=friture japonaise). Heureusement mes heures de marche ont instantanément allégé ma conscience. Tout ceci royalement accompagné de bière Asahi (très connue ici, une bière bien moins amère que les blondes européennes).

P1020108

P1020109

P1020110
Un plat dont j'ai à nouveau oublié le nom, mélange de soupe et d'oeuf cuit à la vapeur, une sorte de flan à la texture extrêmement onctueuse et fondante, proche du tofu soyeux

P1020111
Glace au macha (thé vert) absolument divine

Mais tout ceci n'aurait pas pu être possible sans mes merveilleux et généreux guides, M. et Mme Kambayashi, dont la gentillesse était tout simplement incroyable !

P1010986

Ainsi que le merveilleux Kit de Survie à la Chaleur qu'ils m'ont offert !

P1020117
Des lingettes humides (parfaites pour se rafraichir rapidement), un éventail, et en haut au milieu, deux paquets d'une petite merveille découverte aujourd'hui : des petits "sparadraps" autocollants pourvus d'une couche de gel rafraichissant, que l'on se pose sur le front ou sur la nuque (plus discret, sous le foulard) : c'est le paradis sur terre, ce truc !

Et c'est ici que s'achève cette seconde journée. Très franchement, j'ai vu tellement de chose que je me dis que rentrer maintenant ne serait même pas gâché. Et vous savez quoi ? Je ne peux pas m'empêcher de sautiller bêtement et de sourire toute seule de bonheur en songeant qu'en fait... il me reste encore 20 jours comme ça ! Je suis immensément heureuse ! :)


Oyasuminasai ! (Bonne nuit !)